• bandeau-2.jpg

    Le choix de la matière première

    Une sélection permanente

  • bandeau-1.jpg

    Philippe Wagner

    Par respect du goût

  • saucisse-morteau.jpg

  • bandeau-5.jpg

    Une sélection des meilleurs produits

    Pour vous satisfaire 

  • bandeau-6.jpg

    La qualité au quotidien

    Des experts en contrôle continu

  • saucisse-montbeliard.jpg

  • bandeau-4.jpg

    Le terroir, notre passion

    Le naturel est notre source

Velouté Dubarry, croustilles de Morteau et Saint-Jacques snackées

Caractéristiques
Nombre de personne(s) 2
Niveau de difficulté moyenne
Temps de préparation 45 minutes
Temps de cuisson 30 minutes

Partager cette recette

Description & Ingrédients

  • un saucisse de Morteau Philippe Wagner ( cuite la veille )
  • 1/4 de chou-fleur
  • 6 belles noix de saint-jaques sans corail
  • 25 cl de crème liquide
  • 25 cl d’eau
  • une noix de beurre

 

 

1- Préchauffer votre four à 220°c en grill tournante

 

2- Préparation du velouté Dubarry :

 

Dans une casserole haute réunir le chou-fleur en petites sommités, la crème, l’eau et assaisonnez d’un peu de sel de poivre et de noix de muscade. 

Laisser cuire à feu doux 20/25 minutes jusqu’à ce que le chou-fleur soit bien fondant et mixer avant de réserver au chaud.

 

3- Réalisation des croustilles de morteau :

 

Couper en très fines tranches la morteau cuite la veille et refroidie. Les disposer sur une plaque de cuisson anti-adhésive et les faire dorer au four en mode grill pour une dizaine de minutes.

 

4- Cuisson des saint-jacques :

 

Cuire les saint-jaques recto/verso dans une poêle bien chaude, assaisonner et beurrer en fin de cuisson.

 

5- Dressage :

 

Disposer une petite quantité de velouté dans le fond d’une assiette creuse, ajoutez y les saint-jacques et les croustilles de morteau en quiconce. Décorez le tout selon votre gout et servez chaud.

 

 

Astuces :

 

- Cette recette peut être réalisée de la même façon avec du lard ou du la saucisse de Montbéliard.

  • Cette réalisation se sert en entrée, pour en faire un plat principal doublez les doses.
  • Vous pouvez conserver quelques morceaux de chou-fleur entier pour en faire de la décoration.

Documents